English | français

Quentin Bréant

Quentin Bréant est né en 1986 au Havre. Il rejoint l’Ecole Régionale des Beaux-Arts de Rouen après son cycle secondaire, et obtient en 2009 son DNSEP arts en axant son travail sur la fiction et la politique. Ses fictions mêlent à la fois réalité et imaginaire, géopolitique contemporaine et situations absurdes. Ses réalisations ne s’attachent pas qu’à un seul medium, la pluralité des moyens employés permet au spéctateur divers chemins d’accès.

En 2009, il rejoint l’Ecole Supérieure d’Arts du Havre en section Design Graphique. Il découvre alors une nouvelle facette du multimédia et crée des programmes prenant en compte l’activité de l’utilisateur. Il explore alors les multiples possibilités de l’interactivité, des rythmes sonores aux mouvements dans l’espace, il attache une grande importance au résultat graphique de l’œuvre.

Recherche

La fiction est un scénario écrit à l’avance, quoi qu’il se passe, le scénario ne dévie jamais de l’intention de l’auteur. Or que se passe-t-il si l’on ajoute l’interactivité à la fiction ? si une variable non prévue dans le scénario intervient par le biais d’une personne étrangère à la création de la fiction ?

Si les bases d’une fiction interactive tournent bien autour d’un scénario, son évolution quant à elle tient plus du registre du système. Un système basé sur des règles prédéfinies mais dont la résultante échappe à l’auteur. Comprendre les règles et surtout les dérivations de ce système permet d’anticiper de plus en plus les facteurs inconnus et ainsi de proposer un système d’auto-génération de la fiction de plus en plus qualiitatif dans l’évolution. Une position, un déplacement, une distance, un son… tous interviennent comme de multiples variables alimentant le système qui s’en nourrit pour évoluer. Le spectateur devient acteur de la fiction, engendrant des réactions auxquelles le système doit s’adapter selon les règles.