français | http://dii

Charlotte Gautier

Charlotte Gautier est artiste plasticienne, scénographe et étudiante-chercheur dans le programme de recherche Reflective Interaction d’EnsadLab. Elle vit et travaille à Paris.
Diplômée des Arts Décoratifs de Paris en 2014, sa pratique est transversale et concerne aussi bien le champs de Arts Visuels que ceux de la Scène.
Son travail a fait l’objet de plusieurs expositions en France et à l’étranger (Nuit Blanche de Bruxelles, 6b, La générale, Hors-les murs du Palais de Tokyo, Cité des Arts, Mairie du 5 ème, Casa de Velazquez à Madrid, Centre National des Arts de la Scène à Beijing...)
En 2014, elle intègre le groupe SAIL d’Ensadlab, et travaille en collaboration avec des artisans verriers afin de créer des dispositifs lumière intégrant le verre soufflé. Nourrie de ce travail sur les caustiques (interactions entre la lumière et le verre), elle intègre en 2015 le groupe Reflective Interaction d’Ensadlab. Elle y développe un travail de recherche sur la lumière inspiré par les phénomènes naturels ainsi que sur les connexions et interactions entre le public, l’œuvre et l’espace d’exposition. Elle tente par cela de recréer des espaces immersifs dans lesquels le numérique et l’analogique se combinent afin d’écrire des partitions lumineuses organiques.
Ses dispositifs génèrent ou révèlent des dimensions sensibles à même de bouleverser l’expérience esthétique. Ils plongent le spectateur dans une situation où la perte de repères ouvre un espace imaginaire, où le corps bascule hors du temps et de l’espace pour une expérience sensorielle simultanée de la lumière, du mouvement et de la matière.




JPEG - 595 ko


Cosmographies d’une île
Dispositif performatif, 2014
Structure cubique en acier, écran de rétroprojection, ampoules halogène, verreries, pvc.
Dimensions variables
2014



JPEG - 127.1 ko

Solve et Coagula : Fréquences chromatiques
Performance de 4h, 2015
Encre, papier, eau, plexiglass, texte, morse
400 x 40 cm
réalisé dans le cadre d’une résidence à la Casa de Velázquez, Madrid



JPEG - 341.3 ko


Les vestiges et les songes
Verre soufflé, béton, système électrique
30 x 30 x 40 cm
2015
Verre soufflé par Stéphane Rivoal
Ensadlab