English | français

Ianis Lallemand

http://ianislallemand.net

Ianis Lallemand est artiste. Il vit et travaille à Paris. Né en 1987 à Montpellier, il étudie l’interactivité musicale à l’Ircam (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique) et rejoint en 2012 le groupe de recherche Reflective Interaction d’EnsadLab, le laboratoire de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs. Il poursuit depuis 2013 un doctorat de création artistique dans le cadre du programme PSL–SACRe, sous la direction d’Antoine Picon (Graduate School of Design de l’Université Harvard, École des Ponts) et de Samuel Bianchini (École nationale supérieure des Arts Décoratifs).
 

Intention artistique
J’envisage mon approche plastique comme une écriture et une interprétation. Il y a d’abord l’idée d’une forme, puis sa réalisation. Et entre ces deux moments : le matériau, l’outil, le geste. Je m’intéresse aux accidents, aux artefacts — écarts infimes qui, révélant dans la matière l’action de la main et de l’outil, expriment l’impossibilité pour la géométrie de se représenter d’elle-même.

J’utilise parfois des outils industriels, réputés froids et prévisibles. Souvent, ces machines échouent à inscrire dans la matière les géométries simples que je leur commande de réaliser. Dans cette résistance du matériau à son traitement rationnel, se dessinent alors, inattendues, de nouvelles directions.

Expositions duo
2014
Invisible Hand (avec Lyes Hammadouche), galerie Rhinocéros et Cie, Paris

Expositions collectives
2014
Point de fuite, galerie Rhinocéros et Cie, Paris
2013
Chercher le Texte, Bibliothèque Nationale de France, Paris
Little Big Crunch, Plateforme, Paris
Jet Lag 4, L’Étoile du Nord, Paris
2012
Graphite, GV Art, Londres
Journées Arts–sciences, Orsay, France

Performances
2012
I Remember Nothing, showroom Zuhaitz, Paris
Sans titre (vibrations d’un noyau de graphite), GV Art, Londres
2010
Black Materials, École Supérieure d’Arts, Rueil-Malmaison

Résidences
Depuis octobre 2014
Villa Bonne Nouvelle, espace de coworking d’Orange, Paris
Juin–décembre 2014
Galerie Rhinocéros et Cie, occupation temporaire d’anciens locaux banquiers, boulevard Haussmann, Paris

Discographie
2014
Build, New Ideals, Londres
2012
Yearn, New Ideals, Londres
Four Days, Modern Tapes, Chicago
2011
Momentform, WT Records, New York

Formation
Depuis 2013
SACRe–PSL, doctorat d’art et de création (soutenance prévue en 2016), École nationale supérieure des Arts Décoratifs, Paris
2009–10
Master 2 (interactions son, musique, mouvement), Ircam, Paris

Prix
2014
Prix du « Best Overall Hack » au festival Hacking Arts organisé par le MIT, Boston
 

Objet Modèle I
2014
Béton, bois, impression jet d’encre
Volume : 43,6 x 43,6 x 20 cm
Impression : 21 x 21 cm

JPEG - 100.4 ko

 

Sans titre (six oiseaux)
2014
Bois, plexiglas, composants électroniques, logiciel
44,6 x 44,6 x 16 cm

 

Dépli
2013
Gravures laser sur papier
32 x 24 cm chacune

JPEG - 1.4 Mo

 

Sans titre
2014
Encre sur papier
24 x 32 cm chacun

JPEG - 468 ko

Gradient
2014
Gravure laser sur aluminium, bois
30,5 x 50,8 x 1 cm chacun

JPEG - 47 ko