English | français

Lia Giraud

Lia Giraud est artiste plasticienne, doctorante au sein du programme "Sciences, Art, Création, Recherche" (PSL*) et étudiante-chercheuse dans le programme de recherche DiiP (EnsadLab).

Elle débute ses études à l’École nationale supérieure d’art de Cergy-Pontoise (ENSAPC) et poursuit sa formation à l’EnsAD dans le secteur photo-vidéo dont elle sort diplômée en 2011. Durant son cursus, elle bénéficie d’un échange avec l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) en Master II d’art visuel et médiatique.

Ses photographies ont été publiées aux Éditions Textuels (Catalogue Sita-suez environnement, 2010) et par l’Agence française de développement (AFD) au Cambodge (Série Ambivalences, 2011). Son travail à fait l’objet de plusieurs diffusions et expositions en France et à l’étranger ( Jeu de Paume, Cent-quatre, MARTa Herford museum en Allemagne, "Galerie du Cedex" à Montréal, Institut français des Pays-Bas, Arte, polka magazine…)

Sa pratique de photographe-vidéaste documentaire l’a menée à questionner notre rapport à l’image et le rôle qu’elle occupe dans notre construction de la réalité. Dans ses travaux (riffs, glasses, dollaralia project), elle déplace l’image de sa fonction de médium pour en faire son sujet d’étude. En proposant au public d’expérimenter la "matière de image", elle cherche à rendre visible les évolutions du rapport homme/image.
Depuis 2010, elle s’intéresse plus spécifiquement à l’influence des nouveaux modes de représentation numériques, explorant la porosité des frontières entre biologique et numérique. Elle s’attache notamment à analyser et imaginer de nouveaux modes de représentation à cette interface. Son processus de création artistique et scientifique, l’amène à collaborer avec d’autres artistes et avec les laboratoires parisiens, notamment l’équipe CEE du Muséum national d’Histoire naturelle (Projet Algae-graphies), le laboratoire Kastler-Brossel de l’ENS (film-documentaire InVisible) et plus récemment le laboratoire de chimie de la matière condensée de Paris (Collège de France / UPMC) et l’institut de minéralogie et de physique des milieux condensés (projet stromatolites.).

http://liagiraud.com/