Didier Bouchon

Après des études de biologie et un diplôme d’arts appliqués à l’école Boulle, Didier Bouchon se tourne, de façon autodidacte, vers la programmation informatique, l’électronique et le graphisme. Il développe un intérêt immédiat pour les problématiques liées à la Vie Artificielle et à l’Intelligence Artificielle. Dès lors, il devient l’un des pionniers des jeux vidéo et des systèmes 3D. Développeur pour Cryo, Infogrammes, Virgin Games, et Mindscape, on lui doit notamment, en collaboration avec Philippe Ulrich, L’arche du capitaine Blood (1988, Ère Informatique). En 1996, il cofonde sa propre société de conception de jeux vidéo, Comptoir des planètes, où il conçoit l’architecture d’Avatarstudio, un logiciel de création d’avatars en 3D qui servira pour la communauté virtuelle du 2ème Monde, précurseur de Second Life, développé par Canal Numedia qu’il rejoint en 2000, en tant que directeur technique des développements 3D.

Dès 2002, il donne à ses recherches une dimension plus artistique, que ce soit à titre personnel ou dans le cadre de l’association Music2eyes et de ses nombreuses collaborations avec des artistes. De 2003 à 2015, Didier Bouchon a été directeur technique du pôle création du Cube, Centre de création numérique de Issy-les-Moulineaux. À ce titre, il a réalisé ou supervisé les nombreux développements des œuvres qui y ont été produites pendant cette douzaine d’années. Ainsi, que ce soit au Cube ou avec Music2eyes, il a collaboré avec des artistes tels que Miguel Chevalier, Bernard Michel, Bertrand Planes, Bertrand Lamarche, Anne Sarah Le Meur, Moebius, et des institutions comme le ZKM de Karlsruhe.
Actuellement et depuis 2014, il intervient pour l’ingénierie de recherche et création dans le cadre du programme de recherche Reflective Interaction d’EnsadLab, laboratoire de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs (EnsAD - PSL Research University Paris).